Möchten Sie zur deutschen Seite wechseln?JaNeina
Close
Actualités
Media and Entertainment|Public Services|Travel and Hospitality|Brand and Customer Experience|Trends and Forecasting|France|French

La France, 2ème au Classement des Nations Anholt-GfK

Suresnes, 16.11.2017

L’Allemagne est en tête du classement des nations, la France prend la 2ème place quand les Etats-Unis perdent 6 places.

Suite à la baisse significative enregistrée par les USA, l’Allemagne reprend la tête du classement Anholt-GfK Nation Brands IndexSM (NBISM) 2017 et la France se hisse à la 2ème place. Le Royaume-Uni reprend du terrain, après la baisse enregistrée en 2016 suite au vote du Brexit, et reste à la 3ème place. Dans le même temps, le Japon fait un bond dans le Top 5, et ce pour la 1ère fois depuis 2011, à égalité avec le Canada.

Nation

Classement 2017

Classement 2016

Evolution en points

2016 vs. 2017

Allemagne

1

2

+0.99

France

2

5

+1.56

Royaume-Uni

3

3

+1.27

Canada

4

4

+0.96

Japon

4

7

+2.12

Etats-Unis

6

1

-0.63

Italie

7

6

+0.74

Suisse

8

8

+1.34

Australie

9

9

+0.76

Suède

10

10

+1.30

Score NBISM : évolutions mineures (+/-0.26-0.50), moyennes (+/-0.51-1.00) ou importantes (> +/-1.00)

 

Etats-Unis : baisse de la perception globale de leur Gouvernance

Parmi les 50 pays étudiés, seuls les USA ont vu leur score NBISM global baisser cette année et, du fait d’une bascule dans l’évaluation du critère de Gouvernance. D’un côté, les Etats-Unis restent dans le Top 5 des Nations sur 3 des 6 critères de l’étude, à savoir la Culture (2ème place), l’Export (2ème) et la notion d’Immigration & Investissement (5ème). De l’autre, le pays chute de la 19ème à la 23ème place sur la question de la Gouvernance, un score particulièrement faible pour un pays leader sur la scène internationale. 

Le Professeur Simon Anholt, créateur de l’étude NBI en 2005, commente : « la chute des Etats-Unis démontre clairement un « effet Trump », dans la logique du message politique du Président Trump  ‘America First’ (l’Amérique d’abord). Cependant, il faut noter que la note attribuée par les Américains à leur propre pays est, elle, bien meilleure qu’en 2016. Une baisse similaire avait eu lieu lors de la réélection de George W. Bush, les USA étaient alors descendus à la 7ème place du classement. Enfin, gardons à l’esprit que le pays n’est jamais sorti du haut du classement plus d’une année : il sera donc très intéressant de voir si cette règle se vérifiera en 2018 également. »

L’Allemagne gagne sur les critères de Gouvernance, Société et Culture.

Au contraire des USA, l’Allemagne jouit d’une image très équilibrée sur les 6 critères de l’étude et améliore même significativement son score de perception globale en Culture (+1.07), Gouvernance (+1.28), et Société (+1.34). Le pays se place dans le Top 5 des nations sur l’ensemble des critères, à l’exception du Tourisme (en progression mais pas encore dans le haut du classement). La hausse du score NBISM de l’Allemagne est particulièrement portée par une meilleure perception, et notation, de la part des Egyptiens (+5.92), des Russes (+2.26), des Chinois (+2.17) et des Italiens (+2.06). Les Américains sont les seuls à ne pas noter l’Allemagne dans le Top 10 des nations, la classant 11ème.

Le grand « bond en avant » des marques France et Japon

La France comme le Japon réalisent une très belle performance au classement 2017, bénéficiant à la fois de meilleurs scores à leur crédit et de la chute des Etats-Unis.

La France se positionne à la 2ème place, pour la première fois depuis 2009, et ce en comparaison avec une 5ème place en 2016, gagnant des points dans les 6 catégories. Ceci est particulièrement remarquable sur la Gouvernance, où le score (en hausse) de la France est ainsi 2 fois plus élevé que la moyenne, et sur la notion d’Immigration & Investissement. Le pays est classé 1er en perception globale de sa Culture, 2ème en Tourisme et 5ème en Exports.

2017 est aussi une année exceptionnelle pour le Japon, classé 4ème à égalité avec le Canada, et affichant son meilleur score depuis près de 10 ans. Le pays est particulièrement bien perçu sur la notion d’Exports, où il arrive en tête, et montre des hausses notables comparées aux moyennes observées en Immigration & Investissement, Culture et Gouvernance.

Le Royaume-Uni regagne le terrain perdu en 2016

La note de perception globale du Royaume-Uni retrouve quasiment son niveau de 2015, après la chute spectaculaire enregistrée dans la foulée du vote du Brexit. L’amélioration porte sur l’ensemble des 6 catégories et place le pays dans le Top 5 des nations en termes d’Exports, de Culture, de Tourisme et d’Immigration & Investissement.
Le Royaume-Uni gagne le plus de points sur les notions de Gouvernance (presque 2 points) et de Société, suggérant une forme d’acceptation du Brexit par les autres pays et un rétablissement de leur perception après la phase de « choc ».

Vadim Volos, VP Affaires publiques de GfK, précise : « le classement Nation Brands Index permet de comprendre où, et pourquoi, leur pays se situe par rapport aux autres nations, en termes d’image, de dynamique et de potentiel. Changer la perception globale d’un pays, et de sa ‘‘marque’’, est un véritable challenge et un processus de longue haleine. Cependant, les institutions et gouvernements peuvent amener à modifier la perception, biasée ou obsolète, de leur pays par une meilleure compréhension des avis négatifs et une communication forte sur les actions et changements à l’œuvre ».

Plus d’informations sur le classement Anholt-GfK Nation Brands Index, découvrez le site dédié

A propos de l’étude GfK Nation Brands Index

GfK a réalisé 20 185 entretiens en ligne dans 20 pays, entre le 7 et le 25 juillet 2017, auprès d’individus âgés de 18 ans ou plus. L’échantillon a été redressé dans chaque pays, afin de refléter les caractéristiques sociodémographiques des populations internautes locales, notamment sur l’âge, le sexe et le niveau d’éducation. De plus, pour les USA, le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud, l’Inde et le Brésil, le critère d’origine ethnique a été utilisé afin d’équilibrer les échantillons.
Les 50 pays qui composent le GfK Nation Brands Index sont : Amérique du Nord : Etats-Unis, Canada,  

  • Europe de l'Ouest : Autriche, Allemagne, France, Italie, Espagne, Irlande, Ecosse, Suède, Danemark, Pays-Bas, Suisse, Finlande, Belgique, Grèce, Royaume-Uni, Irlande du Nord, Norvège*,
  • Europe Centrale et de l'Est : Russie, Pologne, République Tchèque, Hongrie, Turquie, Kazakhstan*
  • Asie-Pacifique : Japon, Corée du Sud, Chine**, Inde, Thaïlande, Indonésie, Singapour, Taiwan, Australie, Nouvelle-Zélande,
  • Amérique latine : Argentine, Brésil, Mexique, Chili, Pérou, Colombie, Équateur,
  • Moyen-Orient / Afrique : Émirats Arabes Unis, Iran, Egypte, Arabie saoudite, Afrique du Sud, Kenya, Nigeria, Qatar, Botswana.

** Pays intégrés à l’étude NBISM en 2017. A noter que 3 pays (Cuba, Iran et Kazakhstan) étudiés en 2016, n’ont pas été reconduits en 2017

** Les répondants chinois sont appelés à classer les nations entre ells, à l’exception de leur pays. 

A propos du Professeur Simon Anholt
Pr. Simon Anholt est hautement reconnu pour son expertise et ses travaux sur l’identité et l’image publique des nations. Le Professeur Anholt est ancien Vice-Président du Conseil de la Diplomatie du Gouvernement Britannique et travaille comme conseiller politique indépendant pour plus de 50 autres gouvernements. Simon Anholt a développé le concept le Nation Brands IndexSM et City Brands IndexSM en 2005.

General