logo
search
FR

17.01.2022

Mobilité électrique: près d’1 foyer français sur 4 équipé

Les déplacements urbains ont connu de forts bouleversements ces dernières années, notamment par l’arrivée massive sur le marché d’équipements de mobilité électrique. Entre les vélos et trottinettes électriques, gyroroues et autres, GfK révèle qu’à fin 2021, près 1 foyer français sur 4 est déjà équipé d’au moins un de ces produits. Quels sont les profils utilisateurs ? Comment choisissent-ils leur équipement ? quelles perspectives pour ce marché ? L’étude GfK REC Mobilité électrique* dresse un panorama inédit des usages et du parc installé. Les experts Market & Consumer Intelligence commentent les principaux insights ci-après et vous propose de télécharger un extrait de l'étude complète. 

Téléchargez votre extrait maintenant

 

La manière de se déplacer en ville a fortement changé ces dernières années, du fait des enjeux écologiques et d’une offre nouvelle et pléthorique de mobilité électrique. L’étude GfK REC Mobilité électrique évalue à près d’1 sur 4 le nombre de foyer français (23%) disposant d’au moins 1 de ces nouveaux compagnons de route. Cette proportion monte même à plus d’1/3 parmi les foyers d’Ile-de-France. 

Le profil des utilisateurs de vélo, trottinette, gyroroue ou encore scooter électrique est très typé: moins de 35 ans et CSP+ pour plus de 50% d’entre eux, et, logiquement, habitant en zone urbaine (+20 000hab.) à 65%. Les opportunités du marché restent importantes, avec une conquête particulière auprès des cibles péri-urbaines ou encore Quadra et plus, d’autant que les achats ont été freiné en fin d’année 2021 par la pénurie de matériaux à l’oeuvre sur de nombreux univers de l’équipement de la maison.

Un parc récent, animé par la pandémie et l’objectif de confort

Côté produit, la trottinette et le vélo électrique dominent aujourd’hui le parc installé, suivi par les hoverboards. « Même si vélos et trottinettes électriques ont été popularisés bien avant le début de la pandémie de Covid-19, celle-ci a été un accélérateur de la décision d’achat : près d’1 achat sur 3 est directement lié à la crise sanitaire », commente Aurore Duquesne, consultante GfK Market Intelligence. Le parc installé est donc récent : 8 équipements électriques sans permis sur 10 ont été achetés il y a moins de 2 ans, tout comme 7 scooters / motos / voitures électriques sur 10. 

Autre fait notable, ces équipements ne sont pas gadget. Plus de 50% des personnes équipées s’en servent plusieurs fois par semaine, voire tous les jours. En distance parcourue, les pratiques sont très différentes d’un produit à l’autre : 2/3 des utilisateurs font moins de 10km par trajet avec leur vélo ou trottinette électrique quand la proportion est inverse pour les utilisateurs d’équipement avec permis.

Le choix de la mobilité électrique, lui, est majoritairement lié au confort de trajet. Ainsi, les premières motivations sont le fait de se déplacer « sans effort », « plus rapidement » et « de manière ludique ». Cependant, les questions environnementales comme réduire l’impact de ses déplacements et économiser du carburant comptent pour ¼ des utilisateurs.

Un besoin d’accompagnement dans le parcours d’achat

Au moment de l’achat, l’étude GfK Mobilité électrique identifie un intérêt poussé des Français sur les performances techniques de l’équipement.

En regard d’un autre mode de transports, le driver principal du choix d’un équipement électrique est la simplicité d’utilisation, notamment le fait de se garer facilement et la maniabilité du véhicule. Cassandra Viennot, consultante GfK Consumer Intelligence, précise : « Quant aux critères de choix du produit en lui-même, la batterie concentre toutes les attentions : son autonomie, ses caractéristiques techniques, sa vitesse de charge sont critiques pour plus de 7 acheteurs de scooter/moto/voiture électrique et jusqu’à plus de 8 sur 10 dans le cadre des équipements sans permis. » Fabricants comme distributeurs doivent ainsi répondre à cette inquiétude déguisée, par de la pédagogie et de la transparence sur les performances techniques des batteries ou leur SAV.

Dans ce contexte, le magasin s’impose logiquement comme lieu d’achat principal. Olympe Krima, consultante GfK Retail Intelligence précise : « le circuit physique concentre 60% des achats réalisés, pour les équipements avec ou sans permis. Seules exceptions : gyroroue, gyropode et hoverboard sont achetés à 50% sur Internet. » L’expérience d’achat en magasin pour les acheteurs d’équipements sans permis est motivée par la rapidité de mise à disposition du produit et le bon rapport qualité/prix. Cependant, les notes importantes attribuées aux items de réparation, de service après-vente, à mettre en regard avec la proximité géographique du magasin, accentue encore le besoin d’être rassurés, exprimé par les acheteurs.

A l’avenir, les acteurs du marché peuvent compter sur un attrait toujours fort des Français pour ces équipements. L’étude GfK REC Mobilité électrique identifie plus de 20% d’intentions d’achat dans les 6 prochains mois. Point intéressant : les motivations des futurs acheteurs sont beaucoup plus orientées vers l’impact écologique. Cette dimension est donc à prendre en compte, que ce soit dans la conception des produits comme les communications, afin de coller au plus près des intérêts consommateurs.

--

Méthodologie : L’étude GfK REC « Mobilité électrique » couvre le marché français à fin 2021 sur un *périmètre de 11 produits : équipement électrique utilisable sans permis (vélo, trottinette, gyroroue, skate, gyropode, hoverboard, e-caster board, draisienne) ou avec permis AM a minima pour les moins de 34 ans (moto, scooter et voiture sans permis). L’étude analyse la notoriété et le taux d’équipement des foyers français, les motivations et freins à l’achat, le parcours d’achat et critères de choix, les usages chez l’adulte et les moins de 18 ans (fréquence d’utilisation, distance parcourue, modes de transport substitué…), les intentions d’achat et un focus sur le marché Location.  

Téléchargez votre extrait maintenant



Latest Press Releases

Afficher tous les communiqués de presse