Möchten Sie zur deutschen Seite wechseln?JaNeina
Close
Actualités
Media and Entertainment|Retail|Point of Sales Tracking|France|French

1 Français sur 2 a acheté un livre en 2016

Paris, 23.03.2017

Le livre est un pilier du marché des biens culturels, avec près d’un Français sur 2 acheteurs de livre (29,7 millions), un chiffre d’affaires stable et une offre de titres très vivante, rythmée par les temps forts du marché.

Un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros et plus de 359 millions d’exemplaires vendus : le marché du livre se caractérise par sa stabilité en période longue (-1% en volume et en valeur en 2016 vs 2015). Dans ce contexte, le livre numérique reste marginal (2,5% du chiffre d’affaires et 3,5% des volumes Total marché) mais contribue à un marché stable au global. Cette vision se nuance cependant, selon les segments :

  • Côté illustré (BD, Beaux livres, Jeunesse…), l’offre dématérialisée est restreinte du fait des contraintes techniques et de coûts importants. Sur ces segments, le dématérialisé pèse 1%. 
  • Côté romans et essais, il est plus simple et moins coûteux de passer en numérique. En littérature de genre (Science-fiction, fantasy, Policier…), le numérique peut représenter entre 10 et 15% des ventes totales et même monter à plus de 50% pour certains ouvrages de Romance.

Sébastien Rouault, Directeur Panel Livres GfK, explique : « La spécificité et la force du marché du livre est de s’appuyer sur un catalogue très large en thématiques, doté d'un nombre de références vendues qui s’élargit au fil des ans ».

Ainsi, les nouveautés représentent 46% du chiffre d’affaires en 2016, sans pour autant affaiblir la contribution du fonds ancien (paru avant 2013, en hausse de 1% en valeur). La filière doit ainsi continuer à s’appuyer sur l’ensemble des références pour équilibrer son activité.

Les saisons du livre

Le marché est rythmé de manière très régulière par l’actualité éditoriale, les rendez-vous annuels et les vacances. Tout d’abord, la fin d’année est la période clef du livre, avec 13% des ventes annuelles réalisées au seul mois de décembre.

Ainsi, le mois de décembre influe fortement sur les statistiques. Quand il se vend 6,9 millions d’ouvrages par semaine en moyenne sur 12 mois, les données sont plus pondérées hors ventes de décembre (+5,5 millions de livres chaque semaine).

Sur cette base, GfK souligne les pics d’achat en correspondance avec les vacances, et particulièrement celles d’été et d’hiver (+5,8 millions exemplaires vendus par semaine – moyenne 2015-2016) allant jusqu’à 6,4 millions de vente la dernière semaine de juillet 2016. De même, « la rentrée représente une période phare pour le livre, avec près de 6,4 millions d’exemplaires vendus par semaine, avec une concentration sur les révélations des palmarès littéraires, à +6,7 millions de ventes hebdomadaires », précise Sébastien Rouault, Directeur Panel Livres GfK.

Sources : Panel Consommateurs Culture GfK 2016 - Français de 10 ans et plus ;  PoS Livres GfK

Download (PDF)

General