Möchten Sie zur deutschen Seite wechseln?JaNeina
Close
Communiqué de presse
Home Appliances|Technology|Consumer Goods|Point of Sales Tracking|Trends and Forecasting|France|French

La stabilisation du marché des biens d’équipement de la maison se confirme au deuxième trimestre

27.08.2015

Résultats de l’étude GfK TEMAX® France, 2ème trimestre 2015. Suresnes, le 27 août 2015. Les résultats de l’étude GfK TEMAX® France sur les biens d’équipement de la maison enregistrent un chiffre d’affaires de 6,1 milliards d’euros au second trimestre 2015. Le marché reste stable par rapport à la même période de l’année précédente (-0,1%).

Quatre secteurs sont en croissance au second trimestre, les Télécommunications qui progressent de 15,2%, la Micro-informatique, la Bureautique et les Consommables qui renouent avec la croissance avec des hausses respectives de 0,5% et 1,6%.  Parmi les autres secteurs, l’Electronique Grand Public enregistre une forte baisse de 17% et la Photo est toujours en recul (-14%).

L’Electronique Grand Public : Un fort historique 2014 qui plombe le marché

Au regard de la période faste qu’a connu le marché de la télévision au Q2 2014, le recul était attendu. Un an après la coupe du Monde et le lancement de l’UHD, la baisse est plus que notable (-15% en valeur). Le cours Euro/Dollar n’aidant pas les marques à proposer leurs nouvelles gammes à un prix attrayant, 2015 est une année à retardement où la fin de l’année s’annonce passionnante.

Pour ce second trimestre 2015, avec une décroissance de son chiffre d’affaires de 3%, le marché AHS ( Audio Home System) est lourdement pénalisé, souffrant toujours de la mauvaise tendance du mois de Janvier. Les disparités restent nombreuses avec d’un côté un fort recul des chaînes Home Cinema (-33%) et de l’autre des chaînes hifi connectées (incluant la hifi multiroom) au succès qui se confirme (croissance de 34% au second trimestre 2015) Avec un gain de 18% de leur  chiffre d’affaires, les barres de son continuent de progresser mais le rythme de croissance est deux fois moindre qu’en 2014.

Photo : Un prix moyen en hausse confirme la montée en gamme des appareils photo numériques

Les tendances observées en début d’année se poursuivent au 2nd trimestre 2015. Les volumes d’appareils photos vendus se rétractent d’un quart par rapport à la même période en 2014. La montée en gamme du secteur des appareils photo se confirme avec une valeur en retrait de 19%, qui s’explique d’une part grâce à une meilleure résistance des appareils à objectifs interchangeable avec en tête l’hybride, et d’autre part en raison d’un prix moyen en hausse constaté sur l’ensemble des catégories, du compact au réflex, qui pour ce dernier s’établit désormais à 726€ (Kits + boitiers nus). Mais c’est le compact qui continue de se distinguer par sa restructuration avec un prix moyen en augmentation de 14%, conséquence des nouvelles gammes fin2014 – 2015 destinées à un public de plus en plus en quête d’expertise dans le monde de l’image numérique.

Afin de répondre aux attentes de l’industrie et des partenaires distributeurs, les appareils photo numériques et objectifs ne sont plus comptabilisés séparément mais en kit. L’historique des données Photo a été retravaillé.

Le Gros Electroménager : un marché tiré vers le bas par la Cuisson

Le marché du Gros Electroménager voit sa décroissance s’accélérer légèrement ce trimestre, à -1,6% en valeur. Contrairement à Q1, il accuse ce trimestre-ci également un déclin volume. Ce recul est tiré par l’encastrable et plus particulièrement, les plaques de cuisson. Le léger repli du Lavage s’explique par les piètres résultats des lave-vaisselle, tant en pose libre qu’en encastrable, que ne parvient pas à compenser la performance des sèche-linge pompe à chaleur. Les réfrigérateurs pose libre permettent au Froid de repasser dans le vert en valeur, mais les résultats de la catégorie restent plombés par la contre-performance des congélateurs.

Après un bon 1er trimestre, le PEM passe au ralenti.

Alors que le Home Care continue sa croissance grâce aux aspirateurs balais et la revalorisation du marché de l’aspirateur robot, le Beverage pénalise à nouveau la tendance : Si le thé est en vogue (théières et bouilloires), comme les broyeurs à café,  les tireuses à bière (effet Coupe du Monde 2014), cafetières classiques et cafetières portionnées, qui trainent un historique promotionnel fort, pénalisent le résultat. Le repassage poursuit son déclin, orienté non plus générateurs vapeur (qui se stabilisent) mais fers vapeur.  Fait nouveau, le ralentissement de la Préparation Culinaire et de la Beauté… Alors que le soin dentaire et la beauté homme se portent bien (tondeuses barbe / rasage), l’univers est alourdi par les mauvaises tendances des appareils à coiffer (lisseurs, brosses soufflantes et chauffantes), des sèche-cheveux et, même, de l’IPL  … La dévalorisation des segments de la préparation culinaire, la décroissance des Kitchen Machines et la période fête des mères / pères pas aussi dynamique que celle de l’année dernière expliquent le recul de cet univers. Heureusement, la cuisson se porte bien grâce, effet météo oblige, à une très bonne saison des barbecues, ainsi que les multi-cuiseurs qui continuent leur progression.

Micro-informatique : la stabilité avant la reprise ?

Au deuxième trimestre 2015, le chiffre d’affaires du marché de la micro- informatique atteint l’équilibre alors qu’il était en fort recul à la même période l’année dernière. Si les volumes du segment tablettes multimédia continuent à se rationaliser, les PC portables bénéficient d’offres plus entrée de gamme. Dans le même temps, les 2 en 1 (tablettes équipées d’un système d’exploitation de PC et d’un clavier détachable) poursuivent leur ascension même si l’offre reste trop restreinte sur le milieu de gamme.

Parmi les autres catégories du rayon, l’ensemble des périphériques affiche un dynamisme relatif à différentes tendances : les claviers, souris et moniteurs surfent sur la vague du gaming, les CPL et répéteurs WiFi profitent de l’émergence de la Smart Home et le stockage est porté par la progression des grandes capacités sur les disques durs internes, avec le taux de change euro/dollar qui freine la baisse du prix moyen.

Télécom : une valeur à la hausse

Le second semestre a été encore une fois une bonne période pour les smartphones qui enregistrent une croissance de 20% en valeur par rapport à la même période l’année précédente grâce à des produits phares et haut de gamme arrivés sur le début de la période et bénéficiant de mises en avant importantes. Bien qu’ils soient positionnés sur un segment plus entrée de gamme,  de plus en plus de nouveaux acteurs parviennent également à être ponctuellement très volumiques et à générer de la valeur additionnelle. Le marché de la téléphonie domestique poursuit sa décroissance en valeur malgré un prix moyen qui reste stable depuis plusieurs mois. Les produits design se font toutefois de plus en plus présents.

Sur les wearable, les fitness tracker décollent réellement sur Q2, poussés par plusieurs modèles phare et une bonne mise en avant. Les smartwatches peinent à prendre de la place, mais les nouveautés annoncées laissent entrevoir une belle fin d’année. *valeur hors subvention opérateurs

Marché de la bureautique et des consommables : les circuits professionnels reprennent enfin leur souffle !

Après un premier trimestre particulièrement difficile, le marché de la bu-reautique et des consommables achève le second trimestre 2015 par une hausse de 1,6% en valeur, soit un chiffre d’affaires de 541 millions d’euros. Cette tendance positive s’explique notamment par une performance des cartouches jet d’encre et toners, concentrant toujours près de trois quarts de la valeur marché et un regain des imprimantes multifonctions. En effet, malgré un segment Multifonctions jet d’encre stable, la technologie laser permet de tirer le marché et enregistre d’excellents résultats sur les circuits professionnels alors qu’elle subissait une baisse notable au premier trimestre 2015. Si la majorité des segments renouent avec la croissance, ce n’est pas le cas des imprimantes Monofonction, déjà mises à mal au premier trimestre 2015 – bien que la tendance baissière s’atténue – ainsi que des vidéoprojecteurs, très en recul sur les circuits grand public. Il s’agit là du contrecoup de l’effet coupe du monde 2014 où les ventes de matériel vidéo furent extrêmement bonnes.

GfK TEMAX® France: un marché stable sur Q2 2015

Porté par le dynamisme des Télécommunications et la reprise des secteurs de la Microinformatique et de la Bureautique et des Consommables, le marché des biens de l’équipement de la maison est stable avec un léger recul de 0,1%. Les résultats enregistrés sont encourageants et bien meilleurs que ceux de 2014 et laissent entrevoir de belles performances sur les périodes à venir.

L’étude

GfK TEMAX® France est un indice exclusif développé par GfK Retail and Technology qui mesure les ventes portant sur les marchés des biens d’équipement de la maison en BtoC (et en BtoB pour la micro-informatique  la bureautique et consommables). Le rapport GfK TEMAX® est publié au niveau international. Les conclusions sont basées sur la consolidation des résultats mensuels et hebdomadaires des panels distributeurs de GfK Retail and Technology. Le panel intègre les données de ventes à la référence de plus de 425 000 magasins à travers le monde.

A propos de GfK

GfK fournit une information, de référence, sur les marchés et sur les comportements des consommateurs. Plus de 13 000 experts des études de marché combinent leur passion à 80 années d'expérience en analyse des données. GfK enrichit ainsi de sa vision globale, les insights locaux dans plus de 100 pays. Grâce à l’utilisation de technologies innovantes et à la maîtrise de l’analyse des données, GfK transforme les Big Data en Smart Data, permettant ainsi à ses clients d'améliorer leur compétitivité et d'enrichir les expériences et les choix des consommateurs. Pour en savoir plus, visitez http://www.gfk.com/fr/

Download (PDF)

Contactez-nous
GfK, France
40 Rue Pasteur, CS 30007, Suresnes Cedex, 92156
General