logo
search
FR

05.11.2020

Baisse du pouvoir d'achat en Europe de -773 euros en 2020

En 2020, les Européens ont un pouvoir d’achat moyen de 13 894 € par habitant. Toutefois, le revenu net disponible varie considérablement entre les 42 pays étudiés.

Le Liechtenstein, la Suisse et le Luxembourg ont le revenu net disponible le plus élevé, tandis que le Kosovo, la Moldavie et l’Ukraine ont le revenu net le plus faible. Les habitants du Liechtenstein ont plus de 37 fois le pouvoir d’achat moyen des Ukrainiens. 

Les Européens disposent de près de 9 500 milliards d’euros en 2020, soit un pouvoir d’achat moyen par habitant de 13 894 euros. Celui-ci affiche une baisse nominale de -5,3% par rapport à la valeur révisée de l’année dernière, les facteurs principaux étant l’épidémie de COVID-19 et son impact économique. Les classements établis par GfK montrent des différences substantielles entre les pays étudiés.

L’Irlande entre au Top 10

Le Liechtenstein occupe une fois de plus la première place avec un pouvoir d’achat de 64 240 euros par habitant. Le pays dépasse de loin les valeurs des 42 autres pays, affichant un revenu plus de 4,6 fois la moyenne européenne. La Suisse et le Luxembourg complètent le podium, comme l’an dernier. Tous les pays du Top 10 ont un pouvoir d’achat par habitant nettement supérieur à la moyenne européenne, d’au moins 50%.

Nouveauté 2020 : l’Irlande entre en neuvième position avec un pouvoir d’achat de 21 030 euros par habitant, et fait ainsi sortir la Finlande du top. Seize des pays considérés par l’étude ont un pouvoir d’achat par habitant supérieur à la moyenne, tandis que vingt-six sont inférieurs à la moyenne européenne. L’Ukraine occupe la dernière place avec un pouvoir d’achat par habitant de 1 703 euros.

Markus Frank, expert des solutions Géomarketing de GfK, commente : « L’étude GfK Purchasing Power Europe est une référence reconnue sur le marché pour tout calcul de potentiel d’un marché et révèle la répartition du revenu disponible au sein de la population, entre les différents pays ainsi qu’entre les différentes régions d’un même pays. Compte tenu de l’impact toujours prégnant de la pandémie de coronavirus, il est important que les entreprises sachent où le pouvoir d’achat et le potentiel régional sont les plus élevés afin d’utiliser au mieux les ressources possibles. Le pouvoir d’achat est une référence importante pour la solidité économique d’une région donnée, et aide à prendre des décisions éclairées en matière d’implantation, de lancement produit ou encore d’actions commerciales et marketing. »

La France, stable à la 15ème place

Dans le contexte économique actuel, la France résiste et reste à la 15ème place du classement, avec un revenu disponible moyen de 19 404 euros par habitant. Le pays présente une baisse de -4% du pouvoir d'achat par rapport à 2019, soit -902 euros. Cependant, Le revenu disponible français reste près de 40% supérieur à la moyenne européenne et à été moins affecté par la pandémie que les autres pays européens (indice Corona Impact de 87).

Paris, les Hauts-de-Seine et les Yvelines sont les 3 régions les plus riches, la capitale affichant un pouvoir d’achat moyen par habitant de 31 099 euros. A l’opposé du classement, la Seine Saint-Denis quitte la dernière place, remplacée par la Creuse. Cette région présente ainsi le pouvoir d’achat le plus faible de l’Hexagone avec 15 737 euros en moyenne par an par habitant.

 

Corona Impact: une forte variation  en Europe

Avec l’indice Corona Impact, GfK a également évalué dans quelle mesure les pays européens ont souffert des effets de la COVID-19. Celui-ci révèle les différences de perte de pouvoir d’achat pour les ménages à la suite de la crise du coronavirus, facilitant les comparaisons nationales et régionales en Europe.

Considérant les pays du Top 10, le Liechtenstein et la Suisse sont en tête du classement et sont aussi les deux pays qui ont le moins souffert de la crise. L’impact du coronavirus au Liechtenstein est de 85% inférieur à la moyenne européenne, en Suisse il l’est de 74%. L’Islande et la Norvège s’en sortent moins bien avec un indice Corona Impact respectifs de 58% et 63% au-dessus de la moyenne européenne. Ces deux pays ont été particulièrement touchés par la pandémie, avec pour illustration la dévaluation de leur monnaie nationale par rapport à l’euro. La Turquie est le pays le plus impacté avec un indice Corona Impact 2,8 fois supérieur à la moyenne européenne.

« La crise du coronavirus a eu un effet significatif sur le revenu net disponible des ménages », explique Markus Frank, expert chez GfK. « Cependant, il y a des différences régionales. L’indice Corona Impact fournit donc aux entreprises une donnée utile pour illustrer l'écart de prévision, c’est-à-dire l’écart entre la croissance potentielle du revenu disponible des ménages avant l’apparition du COVID-19 en Europe et le niveau de pouvoir d’achat national désormais attendu selon les prévisions 2020

A propos de l’étude

L’étude « GfK Purchasing Power Europe 2020 » est disponible pour 42 pays européens avec détails au niveau région (municipalités, codes postaux, nombre d’habitants…) et via des cartes. Eléments graphiques en qualité Impression HD disponibles ici.

Le pouvoir d’achat est une mesure du revenu disponible après déduction des impôts, des contributions aux organismes caritatifs et des prestations de l’État reçues. Le pouvoir d’achat général couvre ainsi les dépenses liées à l’alimentation, à la vie quotidienne, aux services et à l’énergie, aux pensions privées et aux régimes d’assurance, ainsi qu’à d’autres dépenses de loisirs (vacances, mobilité et achats divers). 
L’étude indique des niveaux de pouvoir d’achat en euros et en indice par personne, par an. Le pouvoir d’achat GfK est basé sur le revenu disponible nominal de la population, ce qui signifie que les valeurs ne sont pas ajustées en fonction de l’inflation. Les calculs sont effectués sur la base des revenus et gains déclarés, des statistiques sur les aides gouvernementales ainsi que des prévisions économiques fournies par les institutions économiques. Dans les cas où celles-ci élaborent différents scénarios, le schéma moyen est sélectionné pour le calcul du pouvoir d’achat GfK 2020, supposant une reprise économique décalée à 2021 et la disponibilité de traitements médicaux efficaces contre le coronavirus en milieu d’année. 
Cette année, GfK publie également l’indice Corona Impact, montrant les différences dans la perte de revenu net disponible en raison de la crise du coronavirus (niveaux national et régional). Les calculs sont effectués sur la base des dernières informations et prévisions relatives au revenu net, aux dépenses de consommation des ménages et à l’évolution du produit intérieur brut. Ces valeurs sont évaluées par rapport aux prévisions préparées avant COVID-19. L’écart qui en résulte révèle les effets de la crise du coronavirus. Les variations du taux de change sont également incluses dans le calcul. Pour développer l’approche locale de l’indice Corona Impact, les données utilisées sont : la structure de l’industrie par région, les données de chaque pays quant au travail temporaire / contrat à durée déterminée et au chômage depuis le début de la pandémie. 



Latest Press Releases

  • 20.11.2020
    Conso responsable, e-commerce : les impacts durables du confinement

    Les résultats de la dernières étude GfK Consumer Pulse Covid-19 révèle le coup d’accélérateur porté par le Confinement#2 à certaines transformations de la société française.

    En savoir plus
  • 09.11.2020
    Rentrée des classes 2020: coloriage, écologie et online au programme

    La rentrée des classes a confirmé les tendances détectées au 1er semestre et fait émerger certains canaux de distribution. Révélation des résultats 2020.

    En savoir plus
  • 01.10.2020
    1 Français / 4 prêt à acheter un bien technique reconditionné

    Reconditionné, occasion, location, labels... Quelles sont les attentes actuelles et comportements des consommateurs? Premiers enseignements issus de notre étude "Equipement de la maison: Mieux consommer"

    En savoir plus
Afficher tous les communiqués de presse