logo
FR

Paris, 08.12.2016

Baisse de confiance dans les pays du Top 10 Nation Brands Index – Anholt-GfK

Changements de position dans le Top 10 des nations :

  • Royaume-Uni, Etats-Unis et Allemagne enregistrent les plus fortes baisses de réputation.
  • Le Canada passe à la 4ème place, devant la France, désormais très proche des pays du Top 3.

Les derniers résultats de l'Indice des marques - nation Anholt-GfK (NBISM), publiés par GfK, démontrent un recul de la réputation mondiale du Top 10 pays cette année, dont huit baisses significatives.

L'étude Brand Nation Index NBISM mesure les perceptions mondiales de 50 pays industrialisés et en voie de développement. Elle repose sur des indicateurs d'un niveau inégalé de détails et sur lesquels le classement des nations est établi.

Cette année, l'ensemble du Top 10 est en recul. Le Royaume-Uni et les États-Unis ont chacun subi la plus forte chute de score, de plus d'un point, l'Allemagne, le Japon et la France connaissant également une baisse notable. 2016 est donc une année de changement, d'autant plus remarquable que l'année 2015 avait vu 8 pays du Top 10 améliorer leur performance NBISM.

Le professeur Simon Anholt, conseiller indépendant en politique et créateur de l'étude NBISM en 2005, commente : " D'habitude, la perception globale de chaque pays est incroyablement stable, mais des changements peuvent survenir. Il s'agit de l'impact perçu d'un pays par le monde qui affecte sa réputation globale, beaucoup plus que ses atouts ou ses réalisations. C'est le phénomène à l'œuvre dans l'édition 2016 : les pays identifiés comme des influenceurs mondiaux souffrent après une année de conflits internationaux et de problèmes humanitaires. "

Vadim Volos, Senior Vice-Président des Affaires Publiques et Conseil GfK, ajoute : " La façon dont une nation est perçue dépend à la fois des acquis de longue date tels que les stéréotypes sur sa population ou sa région, la représentation de son environnement naturel et son contexte social, tout comme des influences à court terme (actualités positives et négatives ou des événements dramatiques). Chaque nation a la capacité d'agir sur l'un ou l'autre de ces domaines, en faisant la promotion de ses atouts clés afin d'accroître l'activité touristique et les investissements. Cependant, les changements notables dans la réputation peuvent prendre du temps. Notre étude démontre ainsi à nos clients où leur nation se situe actuellement en termes d'image, quelle dynamique du moment et son potentiel, leur offrant un outil de pilotage stratégique pour élaborer avec succès une image de marque - nation forte. "

La France passe en 5ème place mais conserve une réputation élevée

Les baisses de score NBISM ne produisent pas nécessairement de changements dans le classement général, du moins pas immédiatement. Ainsi, les Etats-Unis, l'Allemagne et le Royaume-Uni conservent leur position aux trois premières places. En revanche, les Etats-Unis n'ont plus qu'une avance nominale par rapport à l'Allemagne, laissant l'opportunité à celle-ci de s'inscrire en tête l'année prochaine. De même, le Canada talonne à présent le Royaume-Uni, en s'installant à la 4ème place dans le classement 2016. Autre changement : le Japon passe de la 6ème à la 7ème place, intervertissant avec l'Italie par rapport à 2015.

La baisse significative de la France est attribuée principalement à une relative moins bonne perception de sa gouvernance, de sa gestion de l'immigration et de ses investissements. Ceci a permis au Canada de prendre la 4ème place, basculant la France en 5ème position. Néanmoins, en dépit du contexte 2016 dramatique, la France affiche un niveau de réputation mondiale élevé et s'inscrit dans le Top 10 sur des critères culturels mais aussi économiques. Ainsi est-elle classée 6ème pour l'Export, 2ème pour le Tourisme et 1ère pour la Culture.

A propos de l'étude GfK Nation Brands Index

L'indice annuel GfK Nation Brands Index mesure l'image de 50 pays sur les plans suivants : exportations, gouvernance, culture, peuple, tourisme, immigration et investissements. Pour l'étude 2016, 20 353 entretiens ont été menés en ligne entre le 7 et le 25 juillet 2016 dans 20 pays auprès d'individus âgés de 18 ans ou plus. L'échantillon a été redressé dans chaque pays, afin de refléter les principales caractéristiques démographiques.

Les 50 pays qui composent le GfK Nation Brands Index sont :
Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada, Cuba*), Europe de l'Ouest (Royaume-Uni, Allemagne, France, Italie, Espagne, Irlande, Ecosse, Suède, Danemark, Pays-Bas, Suisse, Finlande, Autriche, Belgique, Grèce, Irlande du Nord*), Europe Centrale et de l'Est (Russie, Pologne, République Tchèque, Hongrie, Turquie, Kazakhstan*), Asie-Pacifique (Japon, Corée du Sud, Chine, Inde, Thaïlande, Indonésie, Singapour, Taiwan, Australie, Nouvelle-Zélande), Amérique latine (Argentine, Brésil, Mexique, Chili, Pérou, Colombie, Équateur), Moyen-Orient / Afrique (Émirats Arabes Unis, Iran, Egypte, Arabie saoudite, Afrique du Sud, Kenya, Nigeria, Qatar)

* Pays intégrés à l'étude en 2016

A propos du Professeur Simon Anholt

Le Professeur Simon Anholt est ancien Vice-Président du Conseil de la Diplomatie du Gouvernement Britannique et travaille comme conseiller politique indépendant pour plus de 50 autres gouvernements. Simon Anholt a développé le concept de la création de stratégies d'image pour les villes et les pays. En 2005, il crée le Nation Brands Index et City Brands Index. Il est le fondateur et rédacteur en chef émérite de la revue trimestrielle Place Branding and Public Diplomacy et l'auteur de nombreux ouvrages. En 2009, le professeur Anholt a reçu la distinction du Nobels Colloquia Prize for Economics.

A propos de GfK

GfK fournit une information de référence sur les marchés et les comportements des consommateurs. Plus de 13 000 experts des études de marché combinent leur passion à 80 années d'expérience en analyse des données. GfK enrichit ainsi de sa vision globale, les insights locaux dans plus de 100 pays. Par l'utilisation de technologies innovantes et la maîtrise de l'analyse de données, GfK transforme la Big Data en Smart Data, permettant ainsi à ses clients d'améliorer leur compétitivité et d'enrichir les expériences et les choix des consommateurs.
Pour en savoir plus, visitez http://www.gfk.com/fr/et suivez nous sur www.twitter.com/GfK

Download (PDF)



Latest Press Releases

  • 08.06.2020
    Covid-19: les consommateurs français prudents quant au monde d’après

    Alors que les mesures de confinement sont progressivement levées, les consommateurs sont encore marqués et se projettent difficilement dans « le monde d’après ». Quels sont les comportements développés au cours des 2 derniers mois ? comment les marchés ont été impactés ? Quelles attentes nouvelles émergent vis-à-vis des marques et enseignes ? Eléments de réponses avec les études GfK Consumer Pulse et PoS Tracking

    Read more
  • 03.06.2020
    Sortie de confinement: plus de 5 M de livres vendus

    Le livre est résolument un bien culturel cher aux Français. Nouvelle preuve: ils ont acheté plus de 5 millions de livres la semaine du 11 mai, soit 3 fois plus que la semaine précédente! Quels univers ont le plus progressé? Détails dans notre dernier CP.

    Read more
  • 02.06.2020
    Confinement: 3 tendances du marché Livre

    Après 7 semaines de confinement, les Français confirment la place particulière du livre dans leur quotidien. Découvrez le Top10 des livres les plus achetés et d'autres tendances clés pour demain.

    Read more
  • 06.01.2020
    Biens techniques : Prévisions 2020 optimistes !

    Après une année 2019 stable, les experts GfK prévoient 1 050 milliards d'euros dépensés en biens techniques en 2020 dans le monde. La dynamique globale sera portée par les univers Electroménager et les Télécoms.

    Read more
View all Press Releases