Möchten Sie zur deutschen Seite wechseln?JaNeina
Close
Actualités
Retail|Home and Living|Point of Sales Analytics|France|French

Jardin : un démarrage en demi-teinte

04.07.2019

Les Français ont pris très tôt possession de leur jardin avec un démarrage 2019 positif : au 1er trimestre, le chiffre d’affaires du secteur affichait une hausse de +33% selon les données Jardin de GfK France. C’était alors une dynamique inverse à celle de 2018 où « les épisodes neigeux avaient fortement retardé le début de la saison Jardin, laquelle n’avait véritablement commencé qu’en Avril, commente Guillaume Mulleret, Directeur Market Insights DYI de GfK. En 2019, l’hiver a été plus doux et favorable à un début anticipé de la saison. » 

Finalement, Avril et Mai ont perturbé cette tendance positive, notamment du fait d’un décalage de saison en 2018, où l’activité de mai avait affiché des variations à +22% après une période février / mars catastrophique.  
Au final, le marché Jardin (périmètre GfK) représente 1 221 M€ en CA sur la période Janvier-Mai soit une baisse de -2,6%.

Du mouvement dans les Produits pour jardin

Si la préparation du jardin occupe les Français pendant ces premiers mois de l’année, la tendance Marché est, elle aussi, en deçà : plus de 397 M€ de CA, soit -3,6% en valeur, avec des ventes volume stables.

Les produits Phytosanitaires & Biocides ont été pénalisés en Avril/Mai, comme l’ensemble du marché Jardin. Julien Mercier, Consultant Jardin GfK, commente : « Si le premier trimestre 2019 a présenté une forte hausse de CA à +37%, l’activité a chuté de -20% au bimestre Avril/Mai du fait de sa comparaison avec un historique 2018 très haut. »

Côté circuit de distribution, la majorité des achats de produits pour jardin sont réalisés en Jardinerie/Lisa. Cependant, les Grandes Surfaces de Bricolage sont les plus dynamiques depuis le début d’année, affichant +3,2% en CA et un gain de +1,4 points de parts de marché. Pourquoi ? « La GSB a su anticiper l’arrivée des beaux jours, explique Louis Douillet, Consultant Retail Jardin GfK. Ils ont implanté plus tôt que d’habitude et certainement gagné sur les achats d’impulsion non-programmés. »
Enfin, côté produits, les supports de cultures représentent 54% du CA de la catégorie et tirent la croissance du marché avec une tendance Janvier-Mai 2019 à +5% en valeur.

Arrêt des phytosanitaires de synthèse : qui en profite ?

La loi Labbé sur les produits phytosanitaires de synthèse est entrée en application en début d’année et son impact sur le marché des produits pour jardin est déjà bien visible.
Ainsi les données GfK révèlent un recul de -21% en valeur sur les produits Phytosanitaires, majoritairement dû à la forte baisse du segment Désherbants. Ces derniers voient leur chiffre d’affaire diminuer de 1/4 sur les 5 premiers mois de l’année 2019.

En parallèle, « Il s’opère une forme de report d’achat sur les produits Décoration/Paillage, précise Louis Douillet, dont la dynamique des ventes à +8% en chiffre d’affaires laisse penser à une utilisation comme désherbants naturels. ». 
De leur côté, les produits pour jardin de type « Bio et Naturels » présentent une dynamique positive depuis le début d’année. Ainsi, les engrais bio progressent de +11% en valeur et les phytosanitaires bio de +12%.

 

Univers Jardin : Périmètre GfK

  • Produits : barbecue extérieur, nettoyeur haute pression, arrosage (hors pompe), motoculture (hors tondeuse), tondeuses, outillage à main jardin, produits pour jardin, semences, bottes, gants, pompes.
  • Circuits : GSA, GSS, Pure-Player (hors Marketplace), GSB, Jardinerie, Lisa, Spécialistes motoculture.
General