Please activate JavaScript in your browser settings to enable all features of this website.

Möchten Sie zur deutschen Seite wechseln?JaNeina
Close
Communiqué de presse
Consumer Goods|Home and Living|Point of Sales Tracking|France|French

Produits bio et sans-fil, stars du jardin

Paris, 10.03.2017

Bilan des marchés Produits pour jardin, Outils et Barbecues, France, année 2016.

GfK, institut de référence des études de marché, présente le bilan des ventes 2016 dans l'univers du Jardin. Ainsi, les Français ont orienté leurs achats sur les produits bio, les tondeuses robots, l'outillage sans fil et les planchas. Autre phénomène clef de 2016 : la météo, laquelle a pénalisé les ventes du 1er semestre 2016. Revue de détail.

Cultiver son jardin : une activité toujours plébiscitée par les Français en 2016. Pour illustration : ils sont 55% à jardiner au moins 1 fois par mois (soit +5 points par rapport à 2015). De même, les ventes de livres de jardinage sont en hausse de +4,8% cette année.

Cependant, les ventes de l'univers du Jardin ont été chahutées en 2016, du fait de la météo. En effet, l'excédent pluviométrique de +20% en mars et les précipitations exceptionnelles fin mai ont impacté négativement les ventes du 1er semestre. Pour illustration, le marché de l'arrosage (95 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016) est logiquement en recul de -8,6%. En parallèle, les produits anti-limaces ont enregistré une croissance de +89% sur le seul mois de juin, le plus haut niveau atteint depuis 5 ans, permettant au segment de progresser cette année de +21,4% en valeur. Même constat sur le marché des bottes, avec des ventes exceptionnelles sur avril et juin, atteignant une croissance annuelle de +9,4% en valeur. Il aura fallu attendre la période estivale pour renouer avec la croissance dans de nombreuses catégories de produits.

Des disparités au sein des produits pour jardin

Avec un chiffre d'affaires annuel de 780 millions d'euros, le marché des produits pour jardin est stable en 2016 (+0,2%).
Côté circuits de distribution, les Jardineries/LISA représentent 55% du chiffre d'affaires du marché. GfK note un léger recul des Grandes Surfaces de Bricolage (-1,8% en valeur) quand les Jardinerie/LISA sont stables (-0,1%) et les Grandes surfaces alimentaires en croissance (+3,6%). Côté catégories, le marché regroupe les supports de culture, les engrais et les phytosanitaires, affichant des dynamiques différentes. Ainsi, les Phytosanitaires sont la catégorie dominante du marché (47% du chiffre d'affaires) et ont su s'adapter à la loi Labbé. L'activité 2016 est ainsi stable grâce au fort développement des anti-limaces et des produits Bio/Naturels, et ce malgré le fort recul des anti-nuisibles/biocides et des formicides,
En parallèle, les Supports de culture (39% du chiffre d'affaires du marché) et affichent une croissance de +2,8%, dynamisés par les déco/paillages à +14% vs 2015. Les engrais (14% du chiffre d'affaires), sont quant à eux en recul de -6,5%, impactés négativement par les engrais gazon.

Les consommateurs plébiscitent les produits Bio / Naturels

En 8 ans, les ventes des produits bio/naturels ont plus que doublé ! En 2016, près d'une vente sur trois est un produit bio/naturel dans les familles supports de culture, engrais et phytosanitaires.

Antoine GACHET, Directeur des marchés du bricolage et du jardinage chez GfK, précise : " Avec une croissance de +16% en volume et +17% en valeur, le Bio/Naturel est l'élément clef de la stabilité du marché des produits pour jardin cette année ".

Sans-fil et robots, relais de croissance pour la Motoculture de plaisance

L'institut GfK observe un recul de -1,3% en volume pour les ventes des produits de Motoculture en Grandes Surfaces de Bricolage (GSB), circuit de prédilection de la catégorie (47% des volumes du marché). Cependant, la tendance est inverse en valeur : +1,6% par rapport à 2015.
Cette croissance est portée par les outils électriques sans-fil, représentant 38% des ventes GSB en 2016.

Dans la catégorie des Produits thermiques, où les spécialistes Motoculture réalisent plus de 80% des ventes, le marché réalise une baisse de -2,8%. En effet, l'hiver relativement doux n'a pas été favorable à certaines familles comme les tronçonneuses, en recul de -4,3%, soit une perte de 5 millions d'euros vs 2015. Enfin, les tondeuses enregistrent une croissance de +2,2% en valeur par rapport à 2015, portée par les tondeuses robots (majoritairement vendues en Spécialistes Motoculture). Antoine GACHET, Directeur des marchés du bricolage et du jardinage chez GfK explique : " le marché français est très dynamique et le potentiel important au regard des ventes réalisées chez nos voisins européens ". En effet, il s'est vendu cinq fois plus de tondeuses robots en Allemagne qu'en France en 2016, le marché affichant +36% cette année en valeur.
Si le prix peut encore paraître élevé (prix moyen 1920 € TTC en 2016), il y a fort à parier que l'arrivée de nouveaux acteurs et la démocratisation des produits via le réseau grand public permettront au segment de se développer.

La plancha en hausse sur le marché des barbecues extérieurs

Le chiffre d'affaires des barbecues charbon et gaz a reculé de -4% en 2016, pour atteindre plus de 117 millions d'euros.
Les Grandes Surfaces Alimentaires, avec 75% de leurs ventes volumes réalisées sur les barbecues à charbon, ont vu leurs volumes reculer de 390 à 345 000 unités en 8 ans, soit un recul de -12%.

Dans ce contexte baissier, les Grandes Surfaces de Bricolage ont mieux résisté en volume et en valeur. " Nous observons depuis plusieurs années une vraie dynamique du circuit GSB du fait d'une offre plus large, davantage orientée sur les barbecues à gaz " souligne Guillaume MULLERET, Chef de groupe Retail chez GfK. L'analyse des panels GfK montre la préférence des français pour la GSB pour leurs achats de barbecues d'extérieurs (45% de part de marché volume en 2016).

Résolument tendance, les planchas représentent aujourd'hui 39% du chiffre d'affaires des barbecues à gaz d'extérieur tous réseaux confondus, en croissance de +0,8% en valeur. GfK explique cette croissance par une offre plus large (jusqu'à 5 références en GSB et 2 en moyenne en GSA et Jardinerie/LISA), et un prix attractif. En effet, le prix moyen d'une plancha seule est de 220 € TTC, inférieur de 30% par rapport à un barbecue à gaz traditionnel.

Des perspectives favorables pour la filière verte

Malgré des conditions météo exceptionnelles, l'appétence des consommateurs pour l'univers du jardin a limité la décroissance de l'activité. Le jardinage est une tendance qui s'installe durablement et la filière a réussi à convertir les milieux urbains à ses vertus. Les nouveaux segments se multiplient et leur apport contribue efficacement à la valorisation du secteur.
Distributeurs et fabricants devront poursuivre leurs efforts pour améliorer l'expérience d'achat et continuer de recruter de nouveaux consommateurs.

Sources : Circuits GSA, GSB, Jardinerie/LISA et Spécialistes motoculture (pour outillage motorisé). CA et prix moyen en euros TTC. Etude GfK Roper 2016 et Panel Market Livres, catégorie Pratique 2016.

A propos de GfK

GfK fournit une information de référence sur les marchés et les comportements des consommateurs. Plus de 13 000 experts des études de marché combinent leur passion à 80 années d'expérience en analyse des données. GfK enrichit ainsi de sa vision globale, les insights locaux dans plus de 100 pays. Par l'utilisation de technologies innovantes et la maîtrise de l'analyse de données, GfK transforme la Big Data en Smart Data, permettant ainsi à ses clients d'améliorer leur compétitivité et d'enrichir les expériences et les choix des consommateurs.

Pour en savoir plus, visitez www.gfk.com/fr et suivez nous sur www.twitter.com/GfK

Download (PDF)

General