Möchten Sie zur deutschen Seite wechseln?JaNeina
Close
Communiqué de presse
Consumer Health|Optics and Acoustics|Retail|France|French

Optique : le marché européen atteint 8,9Mds € au S1 2017

Suresnes, 09.10.2017

A l’occasion du salon international du SILMO 2017, GfK révèle les dernières tendances des 4 marchés clefs de l’Optique en Europe (Italie, France, Espagne, Allemagne – EU4). Ainsi, le chiffre d’affaires généré par le secteur atteint €8.9 milliards au 1er semestre 2017, montrant une stabilité solide par rapport à 2016 (-0.3%), et ce en dépit d’effets légaux importants.

Plus d’informations à l’occasion de la révélation officielle du Baromètre SILMO, lors de la conférence GfK. 

Les Panels Optiques GfK analysent les données Distributeurs pour les marchés des montures optiques et solaires, des verres de correction, des lentilles de contact et des solutions d’entretien pour lentilles. 

« Le marché de l’Optique a bénéficié d’une dynamique positive ces dernières années, en concentrant son activité sur ses produits phares : les verres, commente Gianni Cossar, Global Director Optics & Eyewear chez GfK. Ce segment de produit a tiré la croissance de toute l’industrie, ce grâce à de l’innovation permanente et une intégration verticale côté fabricants et distributeurs. »

A court terme, le marché européen devrait montrer un ralentissement, notamment impacté par la baisse du marché français, zone clef en valeur (37% du CA Optique Europe). Ceci est dû au changement de législation locale, espaçant les possibilités de remboursement pour les acheteurs français de leurs verres correcteurs. Ainsi, les 6 premiers mois 2017 ont accusé une baisse de -0.3% pour la zone EU4. «Cependant, conclut M. Cossar, cette tendance n’impactera pas la perspective de croissance à long terme grâce aux verres progressifs et aux montures de marques distributeurs, ces 2 segments étant les moteurs indiscutables de la performance du secteur. »

Au niveau Pays, les données GfK révèlent une tendance positive des marchés en Allemagne et Espagne (respectivement +2.5% et +3.5%) quand la France et l’Italie affichent une baisse de leur activité (-3.1% et -1.5%).

La dynamique allemande est portée par la croissance des montures optiques et verres correcteurs (respectivement +3.6% et +2.7%), les lentilles de contact et les solutions d’entretien sont stables et les solaires en baisse. En Espagne, schéma différent : la croissance du marché vient des lentilles de contact qui affichent +6,9% de progression, comme les solutions d’entretien. Enfin, en Italie, le marché enregistre une baisse de -3,1% sur les montures solaires et de -3,5% sur les verres correcteurs. Seule la dynamique positive des montures optiques à +3.2% atténue la tendance négative enregistrée sur la région. 

Focus par catégorie

Le marché des Verres correcteurs est de loin le plus gros segment de l’Optique, générant 58.7% de la valeur du marché de la zone EU4, en léger retrait de -1.1%. La baisse des verres correcteurs est compensée en partie par la hausse légère du marché des montures optiques (+1.2%), lesquelles contribuent à 22,6% du CA Optique. Les solaires représentent 9.6% du marché en valeur, en légère baisse (-1.1%). Enfin, le cumul des 2 segments Lentilles de contacts et Solutions d’entretien pèse 9% du marché, en croissance continue (+1.4%).

Focus France

Les données GfK révèlent un marché français de l’Optique en baisse de -3,1% au 1er semestre 2017, valorisé 3,3 M€.

« Le secteur commence à être impacté par la législation d’avril 2015, qui a espacé les modalités de remboursement en cas de changement de lunettes (1 an auparavant, 2 ans dans les nouvelles dispositions), explique Emilie Gros, Business Director Optique chez GfK France. Ainsi, le délai entre 2 achats s’allonge et impacte concrètement à la baisse les segments des verres correcteurs (-4,8%) et des montures optiques (-0,7%) sur le 1er semestre 2017. »

Côté marché, les montures Optiques & Solaires représentent 1/3 du CA Optique en France et Emilie Gros précise : « la concurrence est forte et s’accentue : nous avons ainsi identifié plus de 1 400 marques actives sur le marché (hors marques Distributeurs et exclusivités) alors que celui-ci est en repli. Cependant, nous restons optimistes car certaines marques affichent des performances très positives. »

Au cours de la conférence 2017, GfK révèlera une toute nouvelle segmentation de marque, réalisée en collaboration avec le Silmo, afin d’offrir aux fabricants et distributeurs de l’Optique une vision claire de la structure du marché. Cette segmentation a abouti à la définition de 10 typologies, selon un positionnement identifié : enfants, sport, couture... Sur la période Janvier-Août 2017, les premières conclusions sont : 

  • Les marques de Designers spécialisées dans l’optique affichent la meilleure performance: +4,4%
  • Les marques 100% optique continuent à croître (+4,1%) et sont le plus gros segment du marché (32%)
  • Les marques Sport, 3ème segment, sont stables à la hausse (+0.2%)

« Cette segmentation révèle que, à marque identique et positionnement différent, les performances sont très diverses, commente Emilie Gros, Ce qui nous amène à penser que, pour les opticiens, la spécialisation peut être vecteur de croissance. »

General