Möchten Sie zur deutschen Seite wechseln?JaNeina
Close
Actualités
Consumer Health|Consumer Goods|FMCG|Brand and Customer Experience|Market Opportunities and Innovation|Shopper|Trends and Forecasting|France|French

Alimentation: priorité aux produits à faible teneur en sucres et sans OGM

Nuremberg, 25.10.2017

Les consommateurs semblent opter pour une alimentation plus saine et naturelle. Ainsi, près d‘1 consommateur sur 2 dans le monde indique que « la faible teneur en sucre ou l'absence de sucre » et « l'absence d'ingrédients OGM » sont des facteurs très ou extrêmement importants lors de leurs choix d‘aliments et de  boissons. Côté Français, les 3 priorités des consommateurs sont les produits à faible teneur en sucre, les sans-OGM et à faible teneur en graisse. 

D ans le cadre d’une enquête en ligne dans 17 pays, GfK a interrogé 23 000 consommateurs pour connaître l’importance de certains facteurs lorsqu'ils choisissent leur nourriture (aliments et boissons). Près de la moitié (48 %) indiquent que la faible teneur en sucre ou l'absence de sucre est « extrêmement » ou « très » importante pour eux, et un nombre égal affirment la même chose pour les produits ne contenant pas d'organismes ou ingrédients génétiquement modifiés (OGM).

Les produits à faible teneur en sodium ou en sel arrivent à la troisième position, avec 45 %. À la quatrième place figurent à égalité à 44 % les produits bio, les produits à faible teneur en graisse ou sans graisse et les produits enrichis en vitamines ou minéraux.

Pourcentage de consommateurs jugeant « très » ou « extrêmement » important chaque critère lorsqu'ils choisissent leur alimentation (nourriture et boissons)

  • Produit à faible teneur en sucre ou sans sucre : 48 %
  • Produit sans organismes ou ingrédients génétiquement modifiés (OGM) : 48 %
  • Produit à faible teneur en sodium et en sel : 45 %
  • Produit bio ou contenant des ingrédients bio : 44 %
  • Produit à faible teneur en graisse ou sans graisse : 44 %
  • Produit enrichi en vitamines ou en minéraux : 44 %
  • Produit fabriqué localement ou avec des ingrédients locaux : 38 %
  • Produit contenant des prébiotiques ou probiotiques : 35 %
  • Produits sans gluten : 26 %
  • Aucune de ces propositions : 12 %

Enquête GfK 23 000 internautes âgés de 15 ans et plus dans 17 pays, plusieurs réponses possibles

Les moins de 40 ans, plus attentifs aux produits bio, contenant des probiotiques, enrichis et sans gluten 

Les consommateurs les plus sélectifs quant à leurs achats alimentaires sont les trentenaires. Ce groupe présente presque toujours les pourcentages les plus élevés de facteurs « très » ou « extrêmement » importants.

De même, on note une bascule sur la considération des critères de bio, enrichis en vitamines ou en minéraux, contenant des prébiotiques ou probiotiques ou sans gluten. Ceux-ci sont plus importants chez les moins de 40 ans que chez les quadras et leurs aînés. 

Les Hauts Revenus, logiquement plus sélectifs dans leurs choix alimentaires 

Comment on peut s'y attendre, les personnes issues de foyers à revenus élevés accordent généralement une plus grande importance à tous les critères, comparativement aux foyers aux revenus plus faibles.

Dans les foyers Hauts revenus, les critères majeurs sont : sans OGM (55 %), une faible teneur en sucre ou sans sucre (54 %) et une faible teneur en sodium ou en sel (52 %).  Dans les foyers à faibles revenus, les produits sans OGM et à faible teneur en sucre ou sans sucre arrivent également en tête, mais sont gratifiés d‘un pourcentage plus faible (44 % et 43 % respectivement). Et pour ce groupe, la troisième place est tenue par les produits bio et les produits enrichis en vitamines ou en minéraux, à égalité à 41 %.

En revanche, le genre ne fait quasiment aucune différence sur la hiérarchie des critères. Les hommes sont très légèrement plus regardants sur l'importance des produits locaux, des produits enrichis, aux prébiotiques/probiotiques ainsi des  produits sans gluten par rapport aux femmes. Cependant, la différence reste faible dans chaque cas, avec seulement trois points de pourcentage.

Les Français sont attentifs à leur assiette mais les Chinois sont les plus sélectifs 

Les consommateurs Français font écho aux messages institutionnels : leurs critères de choix sont logiquement les aliments peu sucrés (48%), peu gras (42%) et peu salés (39%). A noter qu’ils sont très attachés aussi à la dimension naturelle et locale : le critère sans-OGM est noté à 45%, le local à 41% et le bio par 1/3 des consommateurs (34%).

Enfin, illustration de l’élévation du niveau de vie, révélateur d‘une prise de conscience écologique progressive... la Chine arrive en tête pour huit des neuf critères de décision étudiés. La seule exception concerne les produits fabriqués localement, où l'Italie prend la tête. La différence la plus marquée porte sur la préférence des Chinois pour les produits prébiotiques ou probiotiques, avec un différentiel de 21 points devant la nation suivante et plus de la moitié des internautes chinois interrogés accordant un haut niveau d'importance à ce facteur.  

Téléchargez le rapport gratuit de GfK sur « les critères de choix concernant l’alimentation » et consultez les données démographiques clés pour chacun des 17 pays inclus dans cette enquête.

Méthoddologie

  • Critères jugés « très » ou « extrêmement » importants par les consommateurs, selon une liste fournie.
  • L'institut d'études GfK combine ces connaissances auto-déclarées par les consommateurs aux données provenant de domaines comme le suivi des points de vente, les panels de consommateurs et le géomarketing, afin d'aider les clients à cibler avec succès des publics à fort potentiel, tant au niveau mondial qu'au sein de pays en particulier.
General